La Table des groupes de femmes de Montréal (TGFM) en pleine ébullition!

Montréal, le 25 novembre 2019 – La Table des groupes de femmes de Montréal (TGFM) est actuellement en pleine ébullition, avec trois projets en cours : Juste et bien!, Femmes et rapport à la ville, Communauté pratique : Santé des femmes, pauvreté et discriminations.

 

Juste et bien!

Notre premier projet, financé par le ministère des Femmes et de l’égalité des genres du Canada, en partenariat avec RAFH Canada et AFHM, porte sur l’accès à l’emploi et aux services pour les femmes sourdes et/ou en situation de handicap. Depuis octobre 2018, l’agente de projet Catherine Théroux est chargée de la réalisation du segment montréalais de ce projet pancanadien. La première phase du projet consistait à créer et animer des groupes de discussion et des entrevues individuelles. Suite à l’analyse des échanges, des ateliers de formation et de sensibilisation ont été élaborés. Ces derniers seront offerts, à l’hiver 2020, aux femmes sourdes et/ou en situation de handicap, aux employeurs, aux prestataires de services et aux syndicats. Ces ateliers visent à améliorer l’employabilité et l’accès aux services pour les femmes sourdes et/ou en situation de handicap.

 

Femmes et rapport à la ville

Notre deuxième projet, Femmes et rapport à la ville, est également financé par le ministère des Femmes et de l’égalité des genres du Canada et ce, pour une durée de quatre ans. Il vise à identifier et promouvoir les changements à apporter pour rendre la ville plus inclusive et plus adaptée aux besoins et aux intérêts de toutes les femmes. La première phase du projet, coordonnée par l’agente de projet Adélaïde Tanguy, a débuté en novembre 2019. Elle consiste à élaborer un outil et des ateliers de consultation développés selon une approche féministe intersectionnelle, en partenariat avec le Comité Développement Local et Régional de la TGFM et Relais-Femmes. Les résultats de la consultation permettront la formulation de recommandations qui seront présentées aux membres et partenaires de la TGFM ainsi qu’aux municipalités, agglomérations et arrondissements de l’île de Montréal.

 

Communauté pratique : Santé des femmes, pauvreté et discriminations 

Notre troisième projet est financé par le Secrétariat à la condition féminine du Québec, pour une durée de deux ans et a comme objectif de créer une communauté de pratique. Le but de celle-ci est de favoriser le partage d’expertises et d’outils entre les intervenantes, qui travaillent sur les inégalités vécues par les montréalaises en matière de genre, santé, pauvreté et discriminations. Porté par le Comité Santé de la TGFM, ce projet est coordonné par l’agente de projet Marie-Eve Labrecque, depuis octobre 2019. Celui-ci vise, dans un premier temps, à mobiliser des intervenantes qui feront vivre la Communauté de pratique et qui analyseront la coexistence entre les problèmes de santé et la pauvreté des femmes, selon une approche féministe intersectionnelle. Lors de la seconde phase, la mise en place d’une Communauté de pratique virtuelle, permettra d’inviter d’autres intervenantes à contribuer aux échanges. Au terme du projet, un outil de sensibilisation sera élaboré et portera sur les enjeux d’inégalité de genre en matière de santé. Il sera diffusé auprès des populations concernées, des intervenant·es et du grand public.

–  30 –

Pour plus d’informations, veuillez contacter : 

Catherine Théroux
Agente de projet
Juste et bien!
catherine.t@tgfm.org
514 381-3288 poste 2203

Adélaïde Tanguy
Agente de projet
Femmes et rapport à la ville
adelaide.t@tgfm.org
514 381-3288

Marie-Eve Labrecque
Agente de projet
Communauté pratique : Santé des femmes, pauvreté et discriminations
marie-eve.l@tgfm.org
514 381-3288